Skip to main content
Les artisans facturent plus facilement en ligne

Les impayés pour les artisans dû au fait qu'ils oublient de facturer ou facturent mal

Les artisans ne sont pas des comptables ni des agents financiers. Etant donné que leur structure est souvent de petite taille, telle une entreprise individuelle, il se peut que l'artisan n'arrive pas à suivre la facturation, la commande, la production et le suivi. D'autant plus qu'il est probable qu'il n'a pas la compétence nécessaire pour établir, suivre et recouvrir ses factures.

La qualité de la facture, que ce soit sa forme, son contenu et sa présentation, doit démontrer le professionnalisme de l'artisan.

Le fait de mal facturer ses prestations constitue un souci majeur pour l'artisan puisqu'il y aura certainement des manques à gagner. Il risque d'être perdant et d'avoir une balance déficitaire à la fin de l'année s'il fait souvent des erreurs de facturation. La facture étant une pièce comptable pouvant être utilisée dans certaines situations juridiques, il faut qu'elle soit juste et conforme à la législation, sinon elle sera irrecevable, notamment lorsque l'artisan doit intenter une action juridique suite aux impayés de ses clients.

La bonne foi de l'artisan peut être remise en cause en cas de mauvaise facturation

La bonne foi de l'artisan peut être remise en cause en cas de mauvaise facturation, or cela peut être juste une erreur puisqu'il n'a pas entièrement l'aptitude et l'habitude à établir cette pièce.

Outre le fait de réaliser des mauvaises factures, il arrive aussi que l'artisan oublie tout simplement de facturer ses clients. Pourtant l'établissement de la facture est obligatoire. Son numéro doit être inscrit dans le journal et dans les dossiers administratifs. L'artisan risque d'avoir des soucis auprès de l'administration en cas d'audit. En cas de litige avec ses clients, il ne pourra pas avoir gain de cause puisque c'est la pièce essentielle à la base du troc qui n'existe pas. Le recouvrement des impayés et la saisie de la voie judiciaire deviennent compliqués.

Pour pallier tous ces soucis et pour limiter les impayés, la meilleure alternative serait de faire la facturation en ligne. Non seulement, cette méthode de facturation en ligne limite les erreurs, mais aussi elle évite l'oubli.